Spin Doctors – Two Princes

Spin Doctors – Two Princes – C’est suite au commentaire de Christian Ky que j’ai décidé de faire ce cover.

« Salut Stéphane ! Choix judicieux pour mettre à l’épreuve notre pied de grosse caisse….. A propos de Spin Doctors, ce titre « Two princes », a un véritable intérêt pour les batteurs avec ce fill en intro et le pattern rythmique et ces ghost notes ! Merci pour ce cours! »

Morceau des années 90, issu de la grande vague Funk Rock de cette période. Comme pour celui de Give it Away des RHCP, j’ai fait un relevé détaillé de la partie de batterie. Il fait 5 pages. Grace à celui-ci on va pouvoir étudier le jeu d’Aaron Comess et voir qu’elles sont ses particularités.

Spin Doctors – Two Princes : La partie de Batterie

Le fill d’intro

Ce morceau est tout d’abord reconnaissable grâce au break d’intro. On l’a entendu et ré-entendu. Le jour où ils ont décidé de mettre se break en intro, ils ont eu la meilleure idée de leur vie…

En effet, tout le monde reconnait ce morceau dès ce fill de caisse claire. Ce fill est devenu l’identité sonore de ce morceau. Peu de morceau on cette particularité mais à ce titre on notera l’intro de Rosana de Toto ou le groove de Sunday Bloody Sunday de U2.

On a aussi d’autres morceaux où la batterie à marqué l’auditeur tel que la descente de toms de Phil Collins dans « In The Air Tonight » où le fill d’entrée de la rythmique de Smell Like Teen Spirit de Nirvana. Même si ce ne sont pas des intervention que l’on a au commencement des ces chansons, ce sont des traits de batteries que l’auditeur moyen a dans l’oreille. On constate aussi que l’on a quand même à faire à des groupes, ou des artistes, qui ont marqué durant quelques décennies l’industrie musicale grâce à des tubes internationaux.

Pour en revenir au fill de Two Princes, bien que j’ai entendu celui-ci des centaines de fois, je n’avais jamais remarqué qu’il y avait une grosse caisse sous certains accents de caisse claire. Je n’avais encore moins entendu que le rythme de celle-ci était une clave son 3/2. Comme quoi de relever peut servir à ouvrir ses oreilles…

J’ai aussi employé un doigté qui au départ me semblait juste, vu ce que j’entendais sur l’original, mais qui en définitive s’avère bien plus compliqué que celui que joue Aaron Comess. Après vérification de plusieurs live, il joue tout en frisé alors que j’avais utilisé un moulin sur le premier temps…

Le groove du morceau

La particularité du groove de ce morceau est certainement les ghosts notes que joue Aaron Comess. Il joue quasiment toutes les ghosts tout au long du morceau, et ce qu’il soit sur le charleston ou la ride. De plus, elles ont été mixées super fortes. En mixant ma prise, j’ai même pensé que je ne les jouais pas assez fortes car j’arrivais pas à les entendre aussi bien dans mon mix que dans l’original… C’est quand même un comble car généralement, quand on prend des cours, tous les profs nous expliquent qu’on les joue trop fortes. Bon bé là, les miennes ne le sont pas assez.

On notera aussi que le groove tourne sur 2 mesure grâce à sa ligne de grosse caisse. Elle changera uniquement que sur le passage batterie/voix.

Concernant l’évolution de celui-ci et la tension qu’apporte Aaron quand le morceau monte, on remarquera qu’il utilise sa ride de 3 manières différentes pour faire évoluer le groove dans le but de faire monter le morceau :

  1. En passant du charleston à la ride pleine.
  2. Puis de la ride pleine au fait d’accentuer chaque temps sur le dôme de celle-ci.
  3. Pour terminer et arriver à l’apogée du morceau à la fin, en jouant toutes les croches sur le dôme.

Concernant le reste des fills, c’est en gros toujours le même qui revient durant le morceau. Seul le passage de sortie du refrain est un peu différent avec ses grandes descentes de toms en doubles croches.

La vidéo

Spin Doctors – Two Princes : Pour terminer

En conclusion, on a une partie de batterie cousue de fil d’argent. Un premier break qui a identifié le morceau à jamais puis une partie de batterie qui accompagne vraiment le titre et suit toute son évolution. En gros, inspirez vous de cela si vous composez de la musique et que vous désirez avoir le même succès qu’Aaron a eu avec ce titre…

Pour terminer, vous trouverez un drumless sur Youtube en faisant une recherche au nom du groupe, au titre puis en ajoutant « drumless ».

J’espère que ce cours vous a plu. N’hésitez pas à me faire vos remarque dans le formulaire de commentaire du bas de page.

A+

Stéphane

Vous désirez ensuite lire d’autres cours :

  1. Playback en big band.
  2. Jouer Cold Sweat à la batterie.
  3. Blues for Geo playback.
  4. Partition de The Clash « Should i Stay ».
  5. Playback Batterie 12/8 Blues.
  6. Red Hot Chili Peppers Drumcover.

Soutenez nous via Tipeee, 1 seul Euro peut nous aider…

Système de caisse en Quintolet

Tipeee Apprendre la Batterie.com


Pour être prévenus des futurs cours ou télécharger toutes les partitions au format PDF : Inscrivez-vous gratuitement à l’Espace Membres!

0 comments… add one

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cours Précédent :

Articles suivant :