Salif Keita – Wamba – Aujourd’hui, c’est le cours de la rentrée et dans ce cas là, il faut qu’il soit marquant ou différent

En fin d’année scolaire, les élèves de l’Atla ont à leur examen des morceaux imposés. Dans la liste, un d’entre eux me fit écouter le morceau que je vous joue aujourd’hui. Il m’expliqua qu’il y avait un débat sur le groove de celui-ci. En gros, il y avait une discussion sur le placement du temps par rapport à ce groove etc.

Salif Keita – Wamba : Le groove en 12/8

Dès le début de l’écoute, j’ai entendu que l’on était sur un groove à 12/8. Rien de surprenant vu que l’artiste est originaire du Mali, et que la musique africaine est souvent dans cette signature rythmique.

Outre le fait de ne pas souvent jouer de morceau de Salif Keita, jouer du 12/8 dans un style africain, n’est pas non plus quelque chose de courant, d’où la raison du cours d’aujourd’hui.

Le 12/8 chez nous

En Europe, aux US, le 12/8 est plus communément employé dans un contexte de slow / ballade. On pourrait dire qu’il était beaucoup plus populaire dans les années 70 avec des chanteurs comme Christophe, qui chantait « Aline » ou Mike Brant avec « Laisse-moi t’aimer », «  C’est comme ça que je t’aime » ou encore, « C’est ma prière ».

Si vous écoutez ces titres, vous allez trouver que la musique est datée. En revanche, aux US, début des années 2000, Alicia Keys remis le style au goût du jour avec 2 gros tubes : Fallin’ en 2000 et « If i ain’t got you » en 2004. Là, vous allez vous rendre compte que c’est beaucoup plus actuel dans le son et dans les arrangements.

Le 12/8 c’est quoi ?

La grosse différence entre le 12/8 et le 4/4, est le fait de rajouter une croche à chaque temps. Le feeling créé par cet ajout déstabilise beaucoup nos réflexes, notamment lors de nos premiers breaks de batterie ou plus tard, lors d’improvisations. Il est donc important de développer le feeling qui va avec cette signature rythmique, car il vous arrivera certainement d’être confronté à lui. Le fait d’être à l’aise avec, nourrira aussi votre vocabulaire en 4/4, votre assise rythmique, en gros, cela améliorera forcément votre jeu.

Salif Keita – Wamba : Le 12/8 en afrique

Bien que la signature rythmique soit identique, les rythmes en 12/8 des morceaux occidentaux sont quand même très différents de ceux d’origines africaines.

Dans ces rythmes en Europe, les caisses claires restent la plupart du temps sur le 2ème et 4ème temps. Comme un rythme en 4/4.

En Afrique en revanche, cela peut être très aléatoire.

Les placements des grosses caisses et des caisses claires, ne sont pas répartis sur 1 et 3 et 2 et 4. Ils vont beaucoup plus régulièrement utiliser la deuxième croche du triolet, alors que c’est beaucoup plus rare voire inexistant en Occident.

Par pays / par région

Pour ceux qui ne le savent pas encore, vous retrouverez des rythmes en 12/8 dans différents pays du globe. Ils sont tous différents. Ils ont tous un feeling différents. On peut tous les écrire mais leur interprétation par un batteur du cru, donne souvent matière à réflexion par rapport au feeling qu’il peut y avoir dans ce temps de 3 croches.

Pour exemple à cela, j’avais acheté et travaillé la méthode de Moktar Samba au début des années 2000. J’avais bien travaillé tous les grooves en 12/8 présent à l’intérieur de celle-ci, puis un jour, lors de mon cursus au Centre des Musiques Didier Lockwood (CMDL), j’ai eu la chance d’avoir des heures de cours avec.

Lors d’un atelier, il nous avait fait jouer un de ces morceaux qui était basé sur un groove Shaabi. Quelle ne fut pas ma surprise quand il prit la batterie et joua ce rythme. Je me rappelle que par exemple, les 2 premières croches du triolet pouvaient par moments s’étirer, et cela donnait tout le groove, le feeling à ce rythme…

Je vous invite à écouter du Shaabi Marocain, du Maloya de l’île de la Réunion, différents rythmes d’Afrique. À aller écouter Moktar Samba, Karim Ziad, Maamoun Dehane de l’ONB (Orchestre National de Barbès).

Un disque que j’aime beaucoup, et qui va vous faire sentir le feeling de l’Afrique du nord mélangé au rock : l’album « Chouf ! » de Cheikh Sidi Bémol. Dès le premier morceau « Win Darek », le feeling des Karkabou est très bien illustré sur le charleston par Maamoun Dehane.

Salif Keita – Wamba

Dans le morceau du jour, nous travaillerons donc notre feeling en 12/8.  J’ai bien entendu fait un relevé le plus proche de la partie de batterie originale. Cette partie est jouée par l’un des précurseur de la batterie Africaine en France : Brice Wassy.

Ce morceau contient différents grooves et un placement bien particulier avec la basse. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé de playback batterie de celui-ci, je me suis donc servi d’une application pour l’enlever. Vous serez en l’occurrence, obligé de vous caler sur la basse de Michel Alibo (si peu) pour rester synchro avec la musique.

Le pack contient : 

  • Un cours en PDF de 3 pages.
  • La partition du morceau de 3 pages.
  • Une vidéo où je vous détaille les grooves ainsi que les fills.
  • La vidéo de la partie de batterie seule sans la musique.
  • Le playback du morceau.



La vidéo

J’espère que ce cours vous plaira et n’hésitez pas à me faire vos retours via les formulaires, de commentaires du site ou de Youtube.

À plus tard

Stéphane

Vous désirez d’autres drumcovers :

  1. 5/4/5 Le morceau basé sur du grouping.
  2. Un morceau influencé Gypsy.
  3. Travailler ses sextolets.
  4. George Michael – Careless Whisper.
  5. Travailler sa double pédale.
  6. Bruno Mars & Anderson Pack.
  7. The Spin Doctors – Two Princes

Soutenez nous via Tipeee, 1 seul Euro peut nous aider…

Système de caisse en Quintolet

Tipeee Apprendre la Batterie.com


Pour être prévenus des futurs cours ou télécharger toutes les partitions au format PDF : Inscrivez-vous gratuitement à l’Espace Membres!

1 comment… add one

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cours Précédent :

Articles suivant :