Ray Charles – A song for You – Aujourd’hui, un drum cover qui servira de cours. Je vais vous interpréter un morceau qui, en apparence, n’en jette pas du feu de Dieu pour un drum cover. En effet, la partie de batterie ne nécessite pas une dextérité à toute épreuve pour jouer ce morceau.

Ray Charles – A song for You : Alors, pourquoi ce morceau ?

On m’a demandé de relever ce morceau pour une prestation. Je ne le connaissais pas. Après une première écoute, je me suis tout de suite rendu compte des contraintes qu’il pouvait comporter et j’ai aussi été conquis par la musique. Il y a un grand orchestre en plus de la rythmique standard que l’on peut retrouver dans des morceaux de pop. Puis je me suis alors aperçu que je n’avais jamais fait de drum cover de ce genre.

Le but pédagogique de travailler ce morceau :

Ray Charles – A song for You : Le tempo.

Cette chanson est à peu près à 58 à la noire, c’est-à-dire très lente. Elle vous demandera donc de gérer correctement l’espace-temps. La découpe du temps lorsqu’il y aura des fills sera pour certains compliquée car il faudra sortir du groove et y revenir en gérant correctement celle-ci. Habituellement, sur scène, jusqu’à 80 à la noire, je mets le click en croche histoire d’avoir plus de facilité pour tenir le tempo et être en place. Là, le click sera à 58 à la noire, donc à vous de gérer la chose comme j’ai pu le faire lors de ma prise…

La première qualité d’un batteur

Aujourd’hui, on a tendance à avoir oublié que la première qualité d’un batteur est son tempo et non sa capacité à jouer plus vite que son ombre. Instagram a un peu faussé les choses en laissant penser que pour faire une carrière, il faut être un Lucky Luke de la batterie. Avant d’être parmi les meilleurs techniciens de l’instrument, regardez un concert d’Éros Ramazzotti et rendez-vous compte du groove et de la solidité d’Éric Moore. C’est flippant. Il en est de même pour tous ces batteurs issus de la vague Gospel Chops de ces 20 dernières années.

Si vous avez du mal à saisir la chose, réfléchissez aux musiciens qui joueront avec vous, et pensez au ressenti qu’ils pourraient avoir s’ils sentent que vous accélérez ou ralentissez dès que vous faites un break. Ils préféreront tout simplement jouer avec un autre batteur qui les mettra plus à l’aise pour jouer leur partie.

Le travail du rythme

Quand je suis arrivé dans le métier dans les années 90, les musiciens avaient un sens rythmique beaucoup moins développé qu’aujourd’hui. La responsabilité de ne pas accélérer ou ralentir était souvent laissée au batteur pour ne pas dire entièrement. Les musiciens ayant cette qualité et qui, en plus, avaient une bonne oreille et des connaissances harmoniques étaient généralement considérés comme doués voire plus. C’étaient souvent eux qui étaient à l’aise en studio et faisaient ce travail car ils étaient en place dans les enregistrements en plus du reste.

Aujourd’hui, les formations musicales forment les musiciens en devenir à cet aspect important. Les cours de rythme sont dispensés à tous les élèves, du batteur au chanteur en passant par le trompettiste. Il en est de même pour l’harmonie qui est inversement aussi enseignée aux batteurs. Donc n’hésitez pas à vous confronter à ce genre de formation pour voir où vous en êtes, c’est une bonne façon de vous situer.

Les nuances

Ce morceau doit être ressenti. Il y a un grand orchestre avec des cordes et des cuivres et les différents passages de l’orchestre apportent ces nuances. Écoutez bien la musique pour la ressentir et l’accompagner, mais aussi le chanteur. J’ai malgré tout noté les crescendos et decrescendos qui semblaient les plus importants sur la partition.

La cohésion basse / batterie.

Vous pourrez vous apercevoir que majoritairement dans le morceau, les parties de grosse caisse collent à la basse. Vous devrez donc être le plus régulier possible pour coller au maximum à la basse. Fut un temps où c’était la base pour être un bon batteur : être capable d’avoir un tempo infaillible et une cohésion basse / batterie parfaite. Aujourd’hui, il me semble que c’est moins le cas, dans les années 90 sortaient des albums comme « Pick Hits » de John Scofield dans lequel des morceaux live comme « Blue Matter » avec Gary Grainger à la basse et Dennis Chambers à la batterie faisaient pâlir beaucoup d’entre nous. Je vous invite à écouter ce live de 87 : https://www.youtube.com/watch?v=3mbQdXBSxpw[lien YouTube].

J’espère que ce drum cover vous plaira et vous sera utile pour parfaire votre tempo.

Pour ceux qui veulent l’acheter pour travailler ce morceau, pour 5 € il comprend :

  • La partition détaillée en pdf
  • Le cours en pdf
  • Le playback.
  • La vidéo de la prise de batterie uniquement.



La vidéo: Ray Charles – A song for You

A+ sur apprendrelabatterie.com

Stéphane

Vous désirez d’autres drumcovers :

  1. Le shuffle à la batterie
  2. 5/4/5 Le morceau basé sur du grouping
  3. Salif Keita – Wamba
  4. George Michael – Careless Whisper
  5. Travailler sa double pédale
  6. Jouer du 6/8 à la batterie
  7. Morceau basé sur un concept batterie

Soutenez nous via Tipeee, 1 seul Euro peut nous aider…

Système de caisse en Quintolet

Tipeee Apprendre la Batterie.com


Pour être prévenus des futurs cours ou télécharger toutes les partitions au format PDF : Inscrivez-vous gratuitement à l’Espace Membres !

0 comments… add one

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.