Introduction au travail du pied gauche

CROIX

Travail du pied gauche

Le pied gauche, comment ça marche?

Chaque être humain a un coté que l’on peut nommer de « faible » et un coté que l’on peut nommer de « fort ».

 

 

Beaucoup plus simplement, généralement vous coupez votre viande toujours avec le couteau dans la même main. Si cette main est la droite, on dit que vous êtes droitier, si c’est la gauche vous êtes gaucher (ça marche très bien pour le stylo et l’écriture…). Si on vous demande d’inverser, la chose ne devrait pas sembler naturelle mais plutôt contraignante. Il en sera de même à la batterie ou vous vous apercevrez être plus à l’aise d’une main que de  l’autre. Ce qui engendrera une vitesse plus rapide de votre coté fort que de votre coté faible. De ce fait le « batteur », qu’il soit professionnel ou débutant, sera toujours en quête de ré-équilibrer ce manque d’aisance du coté faible, que ce soit au niveau des poignets ou des pieds.

Aujourd’hui nous allons toucher ce problème en essayant de faire travailler notre pied gauche. Nous toucherons par ce biais le problème de nos membres à effectuer des rythmes coordonnées différents, ce que l’on nomme en batterie : « travailler l’indépendance ».

Mettre le charleston sur le temps

Nous allons nous baser sur le premier rythme travaillé dans les cours précédents. Je vous invite de ce pas à le revoir en comptant à haute voix « 1 & 2 & 3 & 4 & », en revanche cette fois-ci votre main droite sur la cymbale ride (la grosse cymbale qui est normalement située à votre droite si vous êtes droitier ou gauche si vous êtes gaucher…). Une fois que vous êtes à l’aise avec ça, il s’agit maintenant de fermer le charleston sur tous les temps, soit sur les comptes 1 , 2 , 3 , 4. La première fermeture de charleston sera sur la grosse caisse du « 1 », la deuxième sur la caisse claire du « 2 » puis grosse caisse du « 3 » et la caisse claire du « 4 ». Une fois que cette exercice est maitrisé, rajoutez le break que l’on a appris dans le deuxième cours (les 4 doubles croches qui se jouent sur le quatrième temps) avec la cymbale qui suit sur le premier temps de la mesure d’après.

N’oubliez pas qu’il faut, en plus de jouer l’exercice correctement, compter à haute voix.

Mettre le charleston sur le contre temps

Alors nous allons reprendre le même déroulement que pour mettre le charleston sur le temps, sauf que cette fois-ci, celle-ci vient en réponse à la grosse caisse et la caisse claire sur les « & ». Logiquement cet exercice est plus périlleux, mais néanmoins réalisable. Armez vous de patience et surtout travaillez lentement. L’indépendance est quelque chose qui ce travaille lentement et longtemps. Un jour tout passera sans forcer et vous ne comprendrez pas pourquoi vous avez autant galéré avant…

A quoi ça sert…

Avec le temps et la travail, vous vous rendrez compte que votre pied gauche va devenir un véritable gardien du tempo. Il sera un appuie solide de votre « time ». Cet exercice est donc très recommandé pour tout ce que vous travaillez, que ça soit des rythmes ou des breaks, des coordinations etc…

Dernier conseils de batteur

Quand vous commencez à maitriser cet exercice, travaillez le au click, toujours en comptant à haute voix, c’est très important pour la compréhension des futurs exercices.

Voici la vidéo détaillée de ce cours, j’espère qu’elle éclairera vos questions, si toutefois ce n’était le cas, n’hésitez pas à les poser sur le formulaire de commentaire en dessous.

A+

L’article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux grâce à la barre de partage en dessous!

4 Commentaires… add one
  • Ben 13 Oct, 2017, 12:31

    Bonjour Stéphane pour ton travail. J’ai une question sans doute pas au bon endroit mais ça me travaille pas mal! Dans  » Every little thing she does is magic » de The police, le début au charleston est bien enregistré avec du delay ? Grand fan je mesure l’étendue abyssale qui sépare mes capacités de celle de Copeland !! Voilà j’espère que tu pourras m’éclairer, encore merci à toi et bonne fin de soiree

  • Fabrice 7 Mai, 2016, 11:27

    Salut Stephane !
    encore merci ! Pour cette vidéo !
    Pour les premiers exercices la mise en application reste correct par contre le Charleston sur les et c’est pas gagné !
    Je confirme par le présent message que l’on a bien un pied moins fort que l’autre et un côté du cerveau rouillé !

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Cours Précédent :

Articles suivant :