George Michael – Careless Whisper

George Michael – Careless Whisper : Ce morceau que

Steve Gadd ne Joue Pas

Pourquoi ce morceau?

Pour ceux qui suivent le site ou la chaine Youtube, vous allez dire que je saute d’un morceau ou je parle de double pédale à un autre qui est dans un style complètement opposé. Je n’ai pas d’autres explications à vous donner que celles qui suivent…

Le métier aujourd’hui

Tout d’abord, il faut reconnaitre que ce morceau m’a bluffé. Pour ceux qui font le métier et qui se retrouvent à faire du cover pour payer les factures, vous savez comment le métier est aujourd’hui :

« On a généralement pas le temps de répéter en profondeur, on verra sur place etc… »

On se retrouve donc souvent à jouer un morceau en le connaissant de loin et à l’interpréter en étant plus ou moins proche de l’enregistrement original. En conséquence l’interprétation variera suivant les groupes dans lesquels vous officiez…

Personnellement, j’ai fait ce job différemment quand j’étais dans certains grands orchestres du sud de la France. Mon père, Tony Bram’s, me l’a inculqué autrement, j’ai donc toujours du mal à le faire « a l’arrache ». Ce « à l’arrache » est souvent un prétexte dont certains se servent pour ne rien préparer en amont. Il conduit à former des musiciens qui ne savent pas relever un morceau. Il est tout simplement plus facile de « se le faire à l’embrouille » en se regardant… Suivant le niveau cela peut donner des choses biens et souvent, c’est aussi n’importe quoi. On respecte pas les tempos, ce qui engendre des grooves qui ne correspondent pas aux versions originales, des structures ou la chanteuse chante 4 couplets alors qu’il y en a que 2, des ponts que l’on ne joue jamais… En gros, tout ce que je déteste. Du travail mal fait car on n’a pas fait l’effort de travailler et la raison souvent invoquée est : le manque de temps : Dans le seul pays du monde ou l’intermittence existe, ne pas trouver le temps de travailler pour le job qui vous fait gagner votre vie est un comble.

Travailler des titres sert aussi à ça

Alors pour me rassurer et me dire que je ne tombe pas complètement dans les travers de la vie actuelle, il m’arrive assez régulièrement de relever des morceaux que j’ai à jouer au plus près de ce qu’ils ont été enregistrés… C’est long et fastidieux mais je m’en sers aussi pour mes cours. J‘essaie par la même occasion d’inculquer aux élèves un certain respect de la musique qu’ils jouent. Puis un certain respect du métier qu’ils vont faire. Et qu’ils évitent de penser que le « cover » c’est de la merde parce que souvent, ils ne sont simplement pas capable de comprendre le changement de tempo de « l’envie » de Johnny Halliday.

J’avais donc ce morceau au répertoire pour une date que j’ai faite le 1er Octobre au cirque Gruss à Paris. C’est en le re-travaillant que j’ai été interpellé par la partie de batterie et j’ai donc relevé le titre.

George Michael – Careless Whisper : Steve Gadd sort de ce titre

J’avais déjà joué ce morceau sans faire vraiment attention à son interprétation initiale. Fallait certainement aller vite et on ne devait pas répéter, j’avais donc une partition avec le groove, la structure et « en avant Guingamp ». Cette fois-ci, à première écoute j’ai pensé que le batteur était Steve Gadd. Tout y était : le groove au fond du temps, les fills avec la grosse caisse en appuie sous la caisse claire sur le 4ème temps de la mesure, le tom basse qui se substitue à la caisse claire sur le 4ème temps du groove, le son de la batterie très mat etc…

Ce style de jeu est aussi celui d’une époque que je situe entre les années 70 et début 80. Ce jeu qu’a apporté et popularisé Steve Gadd dans bon nombre d’enregistrement. Personnellement je trouve que ce style a aussi était utilisé dans des morceaux tels que « Quand on arrive en ville » de Starmania et interprété par Daniel Balavoine ou « La groupie du pianiste » / « Celui qui chante » de Michel Berger. D’ailleurs, toutes les batterie de l’album Beauséjour de Michel Berger, contenant les morceaux précédent sont dans cet esprit.

Trevor Murrell batteur anglais

En réalité, le batteur qui à fait la séance de ce morceau est anglais et s’appelle Trévor Murrell. Apres quelques recherches j’ai pu voir qu’il était crédité entres autres sur les disques de Sade, Wham, Kim Wilde, les Bee Gees ou encore Art Mengo. L’enregistrement de Careless Whisper à eu lieu en 1983 et le morceau est sorti 1984. C’est le premier morceau que George Michael enregistre en tant que leader après son passage dans le groupe Wham. Il était donc important que ce ne soit pas un « four « et c’était aussi lui qui le produisait. Vu le résultat dans les charts, il ne s’est pas raté, ce fut un succès international.

Pourquoi travailler Careless Whisper

C’est un morceau qui conviendra à tous ceux qui ont du mal avec les doubles croches au charleston. Le tempo est de 77 à la noire et nous sommes donc en doubles croches au charleston. Ce n’est pas très rapide et permet facilement d’avancer sur cet aspect technique de la batterie.

Nous aurons ensuite le fait que ce soit un morceau posé qu’il faut jouer « dedans » ou « in the pochet » comme disent les américains. Tous les fills seront à faire dans cet esprit, il faudra penser à tenir le tempo et ne pas accélérer car à 77 à la noire, on passe beaucoup plus vite devant qu’à 100…

Pour terminer, j’ai fait le relevé exact de la partie de batterie. Nous aurons donc dans cette partition, tous les fills correspondants à une époque. Nous y étudierons un style de jeu.

Que contient le cours :

  • La partition qui fait 4 pages en PDF.
  • Le playback du morceau en MP3.
  • Le morceau avec la partie de batterie que j’ai enregistré en MP3.
  • Une version vidéo ou je ne joue que la batterie avec la partie de basse du titre, car elle ne suit pas forcément la grosse caisse et ça c’est assez peu commun pour l’époque

Acheter ICI

.

La vidéo de George Michael – Careless Whisper

Pour conclure, j’espère que ce cours sera utile à certains d’entres vous et n’hésitez pas à me dire si vous connaissiez ce morceau? si vous l’avez déjà joué et relevé? Et ce que vous en pensez?

A plus

Stéphane

Vous désirez d’autres drumcovers :

  1. Playback en big band.
  2. Jouer Cold Sweat à la batterie.
  3. Blues for Geo playback.
  4. Travailler sa double pédale.
  5. Bruno Mars & Anderson Pack.
  6. Red Hot Chili Peppers Drumcover.
  7. The Spin Doctors – Two Princes

Soutenez nous via Tipeee, 1 seul Euro peut nous aider…

Système de caisse en Quintolet

Tipeee Apprendre la Batterie.com


Pour être prévenus des futurs cours ou télécharger toutes les partitions au format PDF : Inscrivez-vous gratuitement à l’Espace Membres!

2 comments… add one
  • Molinarie 7 Nov, 2022, 3:25

    Hey petit message je suis musicien et prof (j’ai monté mon école Joe Groove entre Montauban et toulouse) je fais beaucoup de reprise je joue avec pas mal d’anciens musiciens avec qui tu as joué jai une bonne dizaine années de moins que toi et je regarde très souvent tes vidéos je voulais te féliciter pour ton taff qui est vraiment bon! j’utilise pas mal de chose et d’idées dans mes cours. Je m’identifie un peu à toi je te ressemble assez dans ton franc parlé. Bref tout cela pour te dire encore bravo et en espérant se croiser un jour pour papoter! Johan

    • stephane.boutinaud@orange.fr 7 Nov, 2022, 4:02

      Bonjour Johan,
      Merci pour ce commentaire qui m’est agréable à lire et bravo pour ton école.

      Je suis content de savoir que ce taff peut te servir. C’est vraiment sa raison d’être.
      C’est ce que j’aurais aimé trouver à l’époque où je me faisais chier à chercher des infos sur la batterie ou différentes technique de l’instrument…

      En revanche, le franc parlé ne m’a jamais rapporté de travail dans ce métier, aussi bien dans le sud qu’à Paris, c’est le seul truc que je peux te dire qui pourrait te rendre service…

      Bon courage à toi et la bise à ceux que je connais avec qui tu joues!

      A+

      Stéphane

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cours Précédent :