Exercice de caisse claire

Exercice de caisse claire

Exercice de caisse claire

Aujourd’hui je vous propose un exercice de caisse claire pour travailler l’enchainement des coups simples avec les coups doubles dans un même débit.

 

 

 

L’exercice de caisse claire

Souvent considéré comme rébarbatif et très rarement apprécié de la plupart des batteurs, les exercices de caisse claires sont pourtant nécessaire pour développer un minimum de technique mais aussi de souplesse de mouvement au poignet. En effet, ceux là éviterons les tendinites aux plus fragiles d’entre nous. Pour se faire, je vous conseille de les travailler lentement au début pour bien comprendre le mouvement et de monter la vitesse qu’une fois que ce mouvement est bien assimilé par votre cerveau.

La genèse de cet exercice

J’avais déjà vu cet exercice dans différentes méthode de batterie mais souvent avec des mesures de 4 temps remplies de chaque doigtés, c’est à dire 16 coups par doigtés. Cette version m’a été donné par Stéphane Véra (Gilbert Bécaud, Richard Bona) avec qui je prends régulièrement des cours. Sachez qu’il a poussé la vitesse de cet exercice aux alentours des 240 à la noire ce qui est assez flippant…

Le but de cet exercice

Hormis le fait de vous entrainer à enchainer les coups simples et les coups doubles dans un même débit, ce qui vous exercera à contrôler le rebond de la baguettes avec vos doigts, cet exercice est aussi un trick d’échauffement avant de jouer. Il est court donc ce retient facilement et peut très bien être l’exercice que vous jouerais sur un pad avant de monter sur scène.

En montant les vitesses vous travaillerez les petits muscles des doigts combinés à de petits mouvements de poignet, choses que l’on oublie souvent en essayant de passer en force et pourtant nécessaire en à un jeu contrôlé… En le jouant longuement vous travaillerez aussi l’endurance de ces petits muscles.

Voilà pour ce cours.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire en dessous concernant celui-ci si vous ne comprenez pas quelque chose, je vous répondrai.

Voici le cours, pour le télécharger au format PDF et pouvoir l’imprimer au format A4, inscrivez -vous gratuitement à l’Espace Membres, vous y trouverez toutes les partitions des cours ainsi que les playbacks gratuitement.

L’exercice

Vous trouverez le PDF de cet exercice dans l’espace membre.

Moulins, Frisés, RoulésLa vidéo

 

L’article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux grâce à la barre de partage en dessous!

 

Voilà pour ce cours, pour le télécharger au format PDF et pouvoir l’imprimer au format A4, inscrivez -vous gratuitement à l’Espace Membres, vous y trouverez toutes les partitions des cours ainsi que les playbacks gratuitement :

10 Commentaires… add one
  • Florent 15 Fév, 2016, 8:13

    Bonjour Stéphane,

    Excellent exercice, qui risque de m’accompagner quelques années avant d’arriver, comme toi, à 200 à la noire (et ne parlons même pas des 240 !)…
    Puisqu’il est question de technique de caisse claire, j’avais deux questions à te poser.
    La première concerne une habitude que j’ai prise de travailler parfois les exercices de caisse claire avec des baguettes de tambour, plus lourdes que les baguettes que j’utilise habituellement sur le kit de batterie. Est-ce pour toi une bonne ou une mauvaise chose ? Il me semble que Christian Vander prônait la chose dans une vidéo, mais je ne sais pas si c’est adapté à tout le monde.
    As-tu par ailleurs un exercice à conseiller pour travailler plus spécifiquement le frisé ? Personnellement, je n’en connais qu’un : série de croches d’une main, puis doubles croches en intercalant l’autre main, tout en augmentant progressivement le tempo. Si tu as d’autres choses à proposer, je suis preneur… Conseilles-tu par ailleurs de travailler séparément le frisé sur les toms et la caisse claire (friser sur une caisse claire et sur un tom basse, ce n’est pas exactement la même chose !).

    Merci encore pour tes vidéos et ton site.

    A bientôt,

    Florent

    • stephane.boutinaud@orange.fr 19 Fév, 2016, 12:40

      Bonjour Florent,

      Tout d’abord merci de ton commentaire.

      Concernant la vitesse, travaille et tu verras qu’avec le temps ça fait son chemin…

      Alors travailler avec des baguettes de tambour pourquoi pas.
      Elles sont plus grosses et plus lourdes, donc elles devraient te muscler d’avantage.
      Il est aussi vrai que Christian Vander l’a dit, il a même travaillé sa technique dans une piscine avec des marteaux pour avoir plus de résistance je crois…
      Attention quand même aux tendinites en forçant trop et sache que ça ne fait pas tout.
      J’ai moi même à une époque travaillé avec des baguettes de tambour sur les conseils de Dominique Marseille (le prof Agostini de Bordeaux…).

      Concernant le frisé, ton exercice de passage de croche à doubles croches marche très bien. Pense à l’attaquer à droite et aussi à GAUCHE.
      Bien entendu il en existe plusieurs. Je pourrais éventuellement faire une vidéo sur ce sujet prochainement, même si je ne me considère pas comme un spécialiste de ce doigté.

      Concernant le frisé sur les toms ou la caisse claire, effectivement ce n’est pas pareil. Tout d’abord à cause du rebond qui est généralement moindre sur les toms, surtout quand tu descends dans le grave (tom basse). Sur la caisse claire une bonne technique de doigt te permettra de friser rapidement car la tension importante de la peau te fera profiter du rebond alors que sur les toms, il faudra que tu fasses plus travailler tes poignets pour remonter tes baguettes.
      Sache que le type de peau plus ou moins fines jouent un rôles sur le rebond. La plupart des batteurs qui ont une grande rapidité joue des Ambassadors ou au pire des emperor, rarement des Pinstripes ou plus épais.

      Avec le temps, je me suis aperçu que beaucoup de batteurs connus travaillaient aussi pas mal avec les avants bras sur cet aspect technique et que la pince pouce / majeur, avec l’index qui guide la baguette, pouvait avoir une grande importance pour ce geste. Il arrive un moment ou la vitesse des poignets est saturé.
      Disons que quand tu tiens un frisé en double croche à 200 à la noire pendant 20 secondes sur un pad, sache que c’est très très bien.
      Un gars comme Chris Coleman arrive à faire des passages en triple sur ses noms aux alentours des 110 à la noire en triple. Mais là aussi il groupe des séries de 4, 6 ou 8 coups par fut sur 1 mesure en gros, et le fais que ces coups soient groupés permet de profiter de l’attaque de chaque futs pour exécuter le fill en lui même.

      Après il reste le cas Damien Schmitt… Un jour je relevé une impro qu’il avait mis en ligne sur sa chaîne et au niveau du frisé j’ai pris une grosse claque en regardant cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=xSRYNmYDXt0
      Arrête toi bien à 3’34 ». Il est à 116 à la noire… Avec son bonnet de nain il distribue un truc de fou ce jour là.
      A ce niveau là je m’autorise à penser qu’on est pas tous égaux ou qu’on a pas tous la même intelligence pour arriver à nos fins…
      Voilà ce que je peux te dire sur le frisé.

      A+

      Stéphane
      stephane.boutinaud@orange.fr Articles récents…Repas concertMy Profile

      • Florent 19 Fév, 2016, 8:08

        Bonsoir Stéphane.

        Merci pour toutes ces infos, qui me seront très utiles.
        Je serais évidemment le premier ravi si tu consacrais une vidéo à la technique du frisé. Le fait est qu’il y a un vrai manque : j’ai cherché sur cette question en vain des vidéos pédagogiques sur Internet et je n’ai rien trouvé de vraiment adapté (il y avait soit des vidéos s’adressant à de grands débutants, soit, à l’inverse, des démos techniques inaccessibles au commun des mortels – je n’espère pas pouvoir pratiquer un jour le « one handed roll » !).
        Sur l’aspect purement technique, j’ai longtemps eu tendance à sérer trop fort ma pince et à me crisper au niveau de l’avant-bras en prenant de la vitesse. J’ai compris plus récemment la nécessité de faire appel au rebond, en sollicitant davantage les doigts, et moins les poignets (je joue pommes des mains retournées, à « l’allemande »). Du coup, j’ai un peu relâché ma pince, pour jouer davantage en souplesse et utiliser plus le rebond. Mais je me rends compte, sur l’exercice en question (croches, puis doubles), que, en accélérant le tempo, ma baquette finit par glisser tout doucement vers l’arrière. J’imagine qu’il y a un bon compromis à trouver dans l’utilisation de la pince…
        La vidéo de Damien Schmitt est réellement impressionnante (et dire qu’il veut abandonner la batterie pour le chant !). Il me semble pourtant que, dans les grands « anciens », certains frisaient déjà à une vitesse hallucinante : par exemple, Buddy Rich (sur cette vidéo-là, également vers 3’35 : https://www.youtube.com/watch?v=9esWG6A6g-k).
        Pour ma part, j’ai longtemps eu du mal à bien distinguer à l’oreille un frisé très rapide du roulé (surtout avec les sons de caisse claire un peu « gras »). Je me souviens il y a quelques années écoutant Mitch Mitchell ou Ian Paice (qui pratique au passage le one handed roll : https://www.youtube.com/watch?v=ppX4wJL37j4) et me demandant : mais le mec, il frise ou il roule ? Et encore aujourd’hui, il m’arrive d’hésiter…

        A bientôt.

        Florent

  • jack 2 Jan, 2015, 12:09

    super ce cours, je suis d’un niveau moyen , j’ai déjà joué dans divers groupe,je joue toujours dans une formation.
    par contre j’ai du mal à m’organiser.
    travail de caisse claire, double croches , jeu sur batterie également
    je dispose de 2h par jour, quels conseils puis-je avoir pour que mon travail soit rentable; en tout cas merci

  • nath 11 Nov, 2014, 10:22

    Super ce cours, étant débutante voilà exactement le genre d’exercice indispensable pour moi et d’autres j’espère !!! De plus la technique avec les doigts est bien expliquée chose que je recherchais également depuis quelques temps … Merci beaucoup pour ton travail très sympathiquement partagé ! …

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article