Batteur : Quelle tablette choisir?

Batteur : Quelle tablette choisir? – Aujourd’hui un cours où je vais essayer de répondre à Michel qui me dit lors de la vidéo sur les ostinatos de pieds de la semaine passée :

Travail de l’indépendance très intéressant qui va pas mal m’occuper merci.

J’envisage l’achat d’une tablette avec logiciel pour lire les partitions.

Pourrais tu me donner un conseil pour faire un bon choix?

Michel

Je vais essayer de lui répondre et malheureusement, même si je vais aussi essayer d’être objectif, je n’ai jamais travaillé avec des tablettes Android état donné que dans le domaine musical, on est sur Apple depuis les années 80… Donc, je travaille sur Apple iPad depuis des années. J’en suis assez fan et je trouve même que Steve Jobs a changé le monde avec les rêves qu’il a réalisés. (En bien ou en mal est bien entendu un autre sujet).

Batteur : Quelle tablette choisir? Mon Expérience

Pour me situer dans cet environnement de tablettes, sache que j’ai eu mon premier iPad pour partir en tournée avec Hugues Aufray en 2010. J’ai ensuite travaillé avec sur la comédie musicale The Full Monty au théâtre Comédia, une tournée de Sophie Tapie, la comédie musicale Le Rouge et le Noir, mon groupe de jazz All in Jazz, moultes remplacements dans des orchestres de bals parisiens ou du sud de la France. Je m’en sers aussi pour donner mes cours ou pour préparer mes vidéos etc…

Tout ça pour dire que j’ai usé cet outil dans différentes situations et avec différents besoins et que je sais un minimum ce qui peut me convenir ou pas.

L’ipad : Les points positifs

La différence entre le premier iPad et l’iPad pro

La première et principale grande différence est le format. L’ipad pro est d’un format de 12,9 pouces alors que le premier était de 9,7 pouces. Au niveau de la lecture des partitions, il est clair que c’est beaucoup plus évident. Ce grand format, plus le rétro-éclairage, font que tu n’y vois que très bien.

L’arrivé du pencil (Stylo) à aussi révolutionné l’approche de l’iPad car il ne servait plus qu’a lire des partitions que l’on avait auparavant scannées puis importées. On pouvait maintenant les rentrer directement en écrivant directement sur l’appareil. En conséquence : un gain de temps énorme.

Les fonctions du l’application ForScore

L’ipad ne fait rien seul, l’interface logicielle que j’utilise et qu’utilisent beaucoup de musiciens est l’application ForScore. 

Quand cette application est arrivée, elle a permis de révolutionner pas mal de chose.

Import / Export des partitions

Tout d’abord, vous entrez vos pdf (via AirDrop par exemple) ou vous pouvez relever celle-ci via l’application mais vous pouvez aussi les exporter vers un autre ordi ou iPad ou iPhone via AirDrop par exemple. Ce qui peut être tres pratique pour ce passer des partitions lors d’un gig. C’est rapide, simple et efficace. De plus, dans le cas de partitions au départ importées dans ForScore et sur lesquelles vous auriez rajouté des annotations, il est possible de les exporter avec ou sans ces annotations.

Mots clefs

Vous pouvez aussi classer ses partitions par famille (mot clef) et donc très vite retrouver celles correspondantes à un répertoire de tel ou tel groupe, ou telle méthode ou exercice si c’est pour travailler son instrument etc…

Setlist

Il est bien entendu possible de classer vos partitions en Setlist (répertoire) et de modifier l’ordre à tout moment

Retoucher ses partions

Il est bien entendu possible de retoucher ses partitions grâce au pencil, rajouter des annotations, surligner des parties, effacer des parties, et cela très proprement.

Il est aussi possible de rajouter une page à une partition déjà existante que par exemple on rallongerait.

La fonction « scanner » permet de rajouter une partition à Forscore directement. En fait cela se fait avec l’appareil photo de l’iPad. Auparavant, il fallait le faire avec un autre logiciel, l’enregistrer en PDF et rajouter ce fichier à ForScore, maintenant c’est intégré à l’application…

Plus en général

Il est bien entendu possible d’annuler une action (Undo) et aussi d’y revenir (Redo).

Une fonction pour écrire les titres de vos partitions avec un choix de police est aussi disponible.

Une liste de symboles musicaux : des notes, figures silence ou expressions musicales, sont aussi « incrustables » dans votre partitions.

Batteur : Quelle tablette choisir? Fonction du Pencil avec ForScore

Vous pourrez écrire, surligner, le tout dans différentes couleurs. Régler aussi l’épaisseur du trait.

Une règle horizontale et verticale est disponible pour tirer des traits propres. Par exemple pratique pour des barres de mesures bien droite.

La fonction audio

Pour travailler un morceau dont vous aurez rentré la partition dans votre ipad, il est aussi possible d’y assigner le morceau correspondant. Il est ensuite possible de lancer directement le son via l’ipad et un bouton de lancement de son. Ce qui évite d’avoir une chaine HiFi ou tout autre système de son à coté de sa batterie en plus de son iPad.

Dans le cadre d’une Setlist, si vous avez auparavant assigner l’audio correspondant à chaque partition, vous pourrez travailler la liste des morceaux dans l’ordre ou vous la jouerez sur scène.

La fonction métronome

Fonction principale

Alors comme si la fonction audio ne suffisait pas, il est possible d’assigner un tempo à une partition (comme le tempo du morceau auquel elle correspond), puis de lancer celui ci avec un bouton. Plus besoin de métronome en supplément.

Sur scène, vous pourrez donc vous servir de votre iPad comme métronome car chaque partition aura le tempo qui lui correspond. Là encore, plus besoin d’un métronome en supplément.

Différentes signatures rythmiques sont disponibles ainsi que la possibilité de mettre son métronome jusqu’a plus de 300 BPM.

Des fonction supplémentaires 

Il est aussi possible d’assigner un nombre de mesure au métronome pour qu’il s’arrête une fois qu’elles sont écoulées.

Possible aussi qu’après tant de battement de métronome, il tourne la page de votre partition si elle en comporte plusieurs… Pour les musiciens a qui il reste des pieds de disponibles, il existe aussi des pédales pour tourner les partitions.

Les plus

Si vous travaillez sur scène avec un SPDSX, il est aussi possible d’assigner un changement de programme midi pour que quand vous allez chercher la partition des démons de minuit dans ForScore, votre SPDSX aille sur le bon numéro de programme correspondant. Cela peut être très pratique quand il faut que ça enchaine rapidement.

Si vous avez une connexion wifi là ou vous travaillez votre instrument, vous aurez accès à YouTube, ou vos vidéos Hudson ou autres directement devant vous. Plus besoin d’écran de TV et de magnétoscope à coté de la batterie pour suivre tes vidéos pédagogiques préférées.

Les points négatifs

Un iPad Pro vaut cher. Un 256G me suffit largement car je n’y ai que des PDF, et des MP3. Il faut quand même compter dans les 1159€.

Une fois l’iPad acheté, il te faudra pas mal de périphériques :

  1. De quoi le protéger : Une housse. A ce prix, c’est plus que conseillé. En revanche chez Apple c’est 120€. Tu peux trouver tout aussi efficace chez Amazon et surtout beaucoup moins cher.
  2. Le support. Oui tu ne va pas le poser en équilibre sur un pupitre, c’est dangereux pour l’écran… Donc un support est plutôt conseillé. Tu le visseras sur un pied de micro : 20€
  3. Le HUB pour la sortie casque ou audio. Depuis l’iPad pro, il n’y a plus de prise casque audio. Un Hub est obligatoire. Il te servira pour connecter des prises USB ou HDMI ou des carte SD, ça il te faut compter 50€.

L’avantage d’Apple est aussi la garantie. Au moindre problème il te change entièrement l’appareil. Ca c’est plutôt pas mal.

Points positifs hors musique

  • En vacances, dans le train ou dans l’avion, avec ou sans Netflix, ton iPad te fera une tres bonne tv. TV d’Orange, Netflix, Amazon Prime. Tout fonctionne.
  • Je n’imprime plus un document à signer. Je le signe dans l’iPad et le renvoie par mail.
  • Navigation sur internet équivalente à un mac avec safari, donc il remplace aisément un ordinateur pour surfer sur le net.

En conclusion

Tout d’abord l’Ipad Pro et ForScore ont changé beaucoup de choses dans mon travail journalier. Fini les heures a constituer des répertoires en recherchant des partitions au milieu d’un tas d’autres. Fini le matériel, le câblage pour l’audio ou le métronome, tout est compris avec.

Pour quelqu’un qui n’est pas professionnel et pour faire passer la pilule du tarif, l’achat d’un iPad doit être couplé avec une utilisation complémentaire. Soit pour naviguer sur le net ou remplacer une TV lors des repas du midi dans la cuisine, ou pour faire de l’administratif. Je pense que c’est le meilleur moyen de se décider à l’acheter sans se dire que l’on investi au dessus de ses moyens.

Pour terminer, j’espère que c’est article vous aura plu, j’attends vos questions dans le formulaire de commentaire ci-dessous.

A+

Stéphane

Batteur : Quelle tablette choisir? : La vidéo

Vous désirez ensuite lire d’autres articles :

  1. Entretien avec Camille Bigeault.
  2. Interview de Manu de Mon prof de batterie.com
  3. Test matériel.
  4. Inteview de Francois Charles Delacoudre.
  5. Entretien avec Thomas d’Arbigny
  6. Entretien avec Bertrand Renaudin.

Soutenez nous via Tipeee, 1 seul Euro peut nous aider…

Système de caisse en Quintolet

Tipeee Apprendre la Batterie.com


Pour être prévenus des futurs articles ou télécharger toutes les partitions au format PDF des cours ainsi que les playbacks gratuitement : Inscrivez -vous gratuitement à l’Espace Membres!

1 comment… add one

Leave a Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cours Précédent :

Articles suivant :